Envol pour le Mexique – Découverte de Playa del Carmen et de Tulum

Le voilà enfin ce nouvel article ! La suite de nos aventures, la découverte de Playa del Carmen et des ruines de Tulum !

Nous voilà donc Lundi 22 avril, le réveil réglé sur 6h car nous voulons absolument arriver tôt aux ruines de Tulum ! Viens 6h, le réveil sonne, sauf que nous ne nous réveillons pas. Ou du moins si, juste pour que je dises à Fanny « et si on allait à Tulum demain ? ». Nous voilà donc en grasse matinée jusqu’à 10h30 ! C’est ça aussi les voyages, les imprévus dus à la fatigue et surtout la volonté de ne pas se presser !

Au réveil, je suis comme une reine car Fanny m’a préparé le petit déjeuner. Nous avions décidé que chaque jour nous allions prendre un gros petit déjeuner afin de ne pas manger le midi. Ce fut à la fois économique, et également un sacré gain de temps (enfin pas trop pour la chef …) !

Une fois toutes préparées, nous décidons donc de visiter Playa del Carmen, petite ville où nous logeons pour le reste du séjour ! Celle-ci est surtout connue pour être une station balnéaire très prisée des Caraïbes. La ville est très animée, des petits marchands sont postés le long des rues. Nous décidons de prendre la direction de la plage. À ce moment précis, vous n’imaginez pas à quel point je rêve d’apercevoir l’eau turquoise. 

Micro déception à l’arrivée … la plage est assaillie par les algues. Nous ne sommes pas au meilleur moment de l’année malheureusement .. Nous avons donc juste longé la mer pendant environ 3 kilomètres, les pieds dans le sable avec le bruit des vagues et le soleil tapant. Qu’est ce qu’on en avait rêvé de ce moment ! Nous passons devant un tas d’hôtels luxueux où les gens sont tellement bronzés qu’ils ont l’air de ne pas avoir quitté leur transat depuis 2 mois !

Une fois notre petite marche dans le sable terminée, nous décidons de rentrer dans la ville et flânons dans les quartiers résidentiels. Tout est très vert, très propre et nous tombons assez rapidement sur une petite terrasse qui nous fait de l’oeil : Amate 38. Leurs cocktails nous attirent et nous décidons de prendre leur spécialité : la tequila sunrise à l’hibiscus. Divin, subtil, absolument déliciiiieuuuux. Les serveurs sont absolument adorables. Je pense que nous aurions pu rester là tout le reste de l’après-midi, c’est clairement une très très bonne adresse !

Nous continuons notre route sur la rue la plus commerçante de Playa : la 5ème avenue. Nous achetons des paréos dans une superbe boutique, Fanny achète des pins (que je reviendrai chercher le dernier jour !) et nous décidons de faire une chose un peu folle : nous prenons rendez-vous chez un des meilleurs tatoueurs de la ville. Le gars qui nous accueille est super sympa et nous programme un rendez-vous jeudi soir, juste avant notre départ. Nous sommes excitées comme deux enfants à Disney.


La ville est vraiment agréable. Certes, très touristique avec tous ses restaurants, ses boutiques, ses mini-centres commerciaux (celui avec les montgolfière était trop chouette et nous a permis de trouver notre bouteille de vin pour la soirée !), et tout ça dans une très bonne ambiance. Au bout de la 5ème avenue, nous décidons de nous arrêter dans un autre centre commercial à ciel ouvert : Paseo del Carmen ! Tout est vraiment super beau ! Le temps a filé et nous nous posons juste au Starbucks pour une petite boisson rafraîchissante. Nous apercevons les fesses d’un tapir et achetons une boite de Krispy Kreme avant de rentrer à la maison ! 

Et comme tous les soirs, nous prenons l’apéro sur la terrasse de l’hôtel et finissons notre belle journée des étoiles plein les yeux, et l’envie d’être déjà au lendemain !

Et cette fois-ci c’est la bonne ! Debout de bonne heure avec mon petit chef toujours aux fourneaux ! Nous partons en direction de la station de collectivo, en direction de Tulum. D’ailleurs, comptez 45 pesos jusqu’aux ruines. C’est encore une sacrée expédition car les mexicains crient leur arrêt au chauffeur, et il s’arrête parfois en plein milieu de la grande route, qui ressemble d’ailleurs pas mal à une autoroute. C’est d’ailleurs cette même autoroute que nous avons traversé pour nous rendre aux ruines ! Très rustique mais nous adorons l’expérience. 

Nous arrivons vers 8h30 aux ruines, l’entrée est de 75 pesos, soit 5$.. Ça vaut vraiment le coup ! Et je pense qu’au fond, je n’étais pas tellement prête pour cette découverte 

Ce site est d’une beauté que j’ai rarement vu. Certes Chichén Itzá a été un coup de coeur également mais cette journée toute particulière du mardi 23 avril restera pas mal gravée dans ma petite tête. 

Je ne pensais voir ces décors que dans des films, mais pas en vrai. Nous nous sommes crues un instant dans Pirates des caraïbes, c’était à couper le souffle. Je vous préviens d’avance, je n’ai pas résisté à l’envie de mettre un nombre incalculable de photos dans cet article. 

Les ruines de Tulum sont une ancienne cité maya dominant la mer des caraïbes et ayant prospéré en tant que poste de traite jusqu’à l’arrivée des Espagnols. Selon la légende, la ville de Tulum a été bâtie en l’honneur du soleil, qui se lève face à elle. Le premier nom de la ville était Zama, « demain » en langue maya. La majorité des édifices qui composent la cité telle qu’on peut la voir aujourd’hui ont été construits entre le XIII et le XVIe siècle, dont la muraille extérieure qui elle, date du XIIIème siècle. Elle sera apparemment occupée jusqu’à l’arrivée des colons espagnols puis sera peu à peu abandonnée, à partir du XVIe siècle . (merci à https://www.virtual-trip.fr/ruines-de-tulum/)

Nous avons eu la chance de ne pas avoir un fort achalandage, ce qui nous a d’ailleurs permis de profiter d’une chose toute particulière : la plage. En effet, Fanny a repéré un employé en train de défaire la corde des escaliers descendant à la plage. Les autres touristes étaient réticents et pas certains d’être autorisés, ils ne nous ont donc pas suivi directement. Cela nous a alors permis de prendre une quantité de photos monstre et de profiter de ce spot absolument paradisiaque, tout en restant quand même à distance de tous les gros iguanes qui nous regardaient ! 

Nous sommes ensuite remontées afin de profiter du reste de la vue, toujours aussi impressionnante.

Après avoir fini de visiter le site des ruines, nous sommes ensuite descendues sur la plage de sable blanc, un peu plus loin, pour profiter au maximum. Le décor est clairement digne d’une carte postale. Certes les algues sont toujours présentes, mais nous sommes tellement obnubilées par la beauté du lieu que nous n’y avons pas tant prêté attention. C’est d’ailleurs sur cette magnifique plage que nous décidons de nous poser un moment et de goûter un peu à la mer des Caraïbes ! Et par cette chaleur, c’était encore plus appréciable !



Une fois rafraîchies, nous avons pris la route principale. Et moi, avec mon sens de l’orientation exceptionnel, j’étais persuadée que rejoindre Tulum centre allait être simple… C’est en regardant avec le téléphone de Fanny et en voyant plus d’1h30 de marche (alors que la chaleur était insupportable) que nous avons un petit peu changé d’avis et que nous avons décidé de prendre un taxi vers notre prochaine étape

Et cette étape… Je vous la raconterai dans le prochain et dernier article de ce magnifique voyage. 

8 Comment

  1. Toujours aussi magnifique ce blog
    Merci de nous faire voyager

    1. lamoutardeenvoyage says: Répondre

      Merci Maman !

  2. Oh la la on se croirait vraiment dans Pirates des Caraïbes !!! Ils sont mignons ces animaux
    Hâte de découvrir le prochain article !

    1. lamoutardeenvoyage says: Répondre

      Je crois que ce sont des coatis roux !

  3. Tu es réellement très douée pour l’écriture ma justine !
    Bravo ! C’est instructif, plein d’humour et très agréable a lire.
    Tes photos sont magnifiques, tu me donnes clairement envie de visiter ces magnifiques lieux

    Continues c’est un regal
    XoXo

    1. lamoutardeenvoyage says: Répondre

      Merci pour ce beau commentaire ma Clothilde !

  4. Envoûtée par tes mots et tes photos ❤️ Merci

    1. lamoutardeenvoyage says: Répondre

      Merci beaucoup ❤️

Laisser un commentaire