Envol pour le Mexique – Valladolid & Chichén Itzá

J’entends la petite voix dans ma tête me dire : et bien ce n’est pas trop tôt ! Il est enfin temps de faire une petite rétrospective sur mon voyage au Mexique en avril dernier, ou du moins trois rétrospectives, car j’espère pouvoir publier trois articles à ce sujet !

Je vais partager ici ma magnifique expérience avec de nombreuses photos (prises par mon amie Fanny et par moi), mais aussi vous faire part de conseils pratiques et autres frais concernant notre voyage ! Je vais quasiment tout écrire en pesos, à vous de faire la conversion. A savoir qu’à l’heure où j’écris l’article : 1 $CAD = 14 pesos, et 1€ = 21 pesos.

Et ce voyage, je le dois en grande partie à ma famille, qui m’a aidé à le concrétiser ! Cela a été le plus beau cadeau qu’on puisse me faire pour mes 25 ans, alors merci !

Nous sommes parti du 20 au 26 avril dernier, et ça a été une sacrée aventure car avec mon amie Fanny nous avons acheté nos billets seulement une semaine avant ! En plein rush de fin de session, nous avons attendu minuit pour avoir un prix raisonnable pour notre billet d’avion et également programmer nos airbnb ! Nous avons décidé de faire notre voyage en deux étapes en commençant par Valladolid, puis nous nous sommes dirigées vers Playa del Carmen !

C’est la première étape, Valladolid, que je vais vous raconter aujourd’hui !

– SAMEDI 20 AVRIL – 

Nous avons pris un vol direct de Montréal à Cancun. Avec à peine 3h de sommeil, nous nous sommes rendues à l’aéroport. Et autant vous dire qu’à Montréal, fin avril, il ne fait pas tellement aussi chaud qu’à Cancun alors nous avions vraiment hâte d’arriver ! A part Fanny qui oublie de vider sa bouteille d’eau avant de passer la douane, aucun incident, tout se passe à merveille.

Nous avons voyagé avec Interjet, et pour le coup, à part les 30 minutes de retard et le manque de climatisation à bord, c’était un très bon vol ! Notre voyage aller-retour nous a coûté 500$, plutôt raisonnable à une semaine de partir !

Je ne suis jamais partie dans une destination tropicale, c’était donc quand même assez exceptionnel de découvrir tout ça. J’étais comme une enfant devant le père Noël, c’était magique. Et je peux vous dire que la couleur de l’océan depuis le hublot donnait clairement envie, c’était magnifique !

Arrivées à Cancun, nous avons acheté nos billets pour le bus direction le centre de la ville car il n’était pas possible pour nous d’aller directement à Valladolid depuis l’aéroport. C’est d’ailleurs dans le centre de Cancun, à la gare routière, que nous avons échangé notre argent ! La conversion était vraiment plus intéressante qu’à l’aéroport, nous avons vraiment eu de la chance !

Puis, après avoir mangé un bout et manqué de nous faire écraser à cause de la conduite hasardeuse des mexicains, nous avons pris le ADO bus direction Valladolid (comptez 348 pesos en tout) ! Et le premier constat assez fun, et pour lequel je me suis empressé d’envoyer un message à mon père : il y a des Coccinelle Volkswagen absolument partout ! De quoi rajouter un petit charme.

Deuxième constat : les bus sont tellement confortables ! Il y a l’air climatisé, des prises pour les téléphones (identiques au Canada), des films, et même de la Wifi ! De quoi nous permettre une petite sieste bien méritée !

Le paysage est déjà à couper le souffle, les petites maisons sont toutes colorées et les entreprises peignent leurs enseignes à même le mur ! Nous arrivons à Valladolid quand le soleil commence à se coucher, les couleurs sont exceptionnelles.

Nous avons décidé de choisir une auberge de jeunesse car nous ne sommes restées qu’une seule nuit à Valladolid. Nous avons donc trouvé sur Booking : Hostal Tunich Naj. L’auberge a un charme fou, et l’accueil est vraiment agréable ! Et surtout, la nuit ne nous a coûté que 248 pesos (17$) par personne. Nous sommes logées dans une petite cabane individuelle, très rustique, mais avec tellement de charme !

Une fois les valises posées nous nous sommes dirigées vers le centre où avait lieu un petit spectacle de danse. Malheureusement je ne peux rien publier ici, car je n’ai que des vidéos !

Processed with VSCO with m5 preset

Nous avons flâné, pris des photos à la mairie, exploré des petites boutiques et finalement nous avons découvert, dans une petite rue adjacente un glacier : Wabi gelato.

Ce petit glacier change de parfum quasiment tout les jours, et la glace au chocolat est la meilleure glace que j’ai mangé de ma vie ! Oui oui .. aussi bonne qu’en Italie ! J’étais tout aussi étonnée. La jeune fille qui nous a accueillies était suisse et souhaitait faire ses études à Montréal ! Sacrée coïncidence. Et que serait une première soirée au Mexique sans cocktail ? Nous nous sommes donc installées en terrasse, avec une tequila sunrise à la main, et avons dégusté chaque centilitre. Après 4 mois à travailler d’arrache pied pour les cours, je peux vous dire que c’était un fabuleux moment. 

Une bonne douche, des fous rires, et au lit. Nous pensons à une seule chose : l’étape du lendemain, sûrement celle que nous attendons le plus : Chichén Itzá.

– DIMANCHE 21 AVRIL – 

Réveil un peu frisquet ce matin, et vraiment matinal, car nous voulons prendre le bus afin d’être au site le plus tôt possible et ainsi éviter foule et chaleur ! Découvrir la ville aux aurores est aussi quelque chose d’assez reposant et appréciable.

Nous avons eu un peu de mal à trouver la station de collectivo, surtout avec notre espagnol légendaire ! L’aller-retour ne nous a coûté que 70 pesos. Les collectivos sont des sortes de mini van que les mexicains prennent régulièrement, c’est en fait leur transport en commun local ! Si jamais vous allez à Valladolid, la station est juste un peu avant celle des bus ADO, dans le recoin d’une cour.

Il est 8h15 quand nous arrivons sur le site de Chichén Itzá : l’une des 7 merveilles du monde. L’entrée est de 481 pesos, plus cher que ce que nous avions calculé, mais vu la splendeur qui nous attend, je pense que c’est totalement raisonnable ! 

Pour l’histoire (merci le site de bouger-voyager.com), Chichén Itzá, inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO depuis 1988, est une ancienne ville sacrée, l’un des plus grands centres mayas de la péninsule du Yucatan. La date de sa fondation oscille entre 415 et 450, et il a d’ailleurs été prouvé que chaque temple présent dans la ville a été construit en fonction de la position des étoiles et des planètes.

La partie ouverte au public comporte 17 constructions, dont certaines ont été partiellement restaurées ou reconstruites, en utilisant les mêmes matériaux que les Mayas. Il y a également deux cenotes (puits d’eau naturels). Le temple le plus imposant du site est celui de Kukulcan, également connu sous le nom de « El Castillo ». Les temples à quatre côtés ont chacun un escalier et la base du côté nord est surveillée par deux têtes de serpents gigantesques, représentant le dieu serpent à plumes ou Kukulcan.

Autre découverte du site : le terrain de jeu de balle, également connu sous le nom de jeu de pelote ou d’Umala. Petit clin d’oeil à Fanny qui m’a fait remarqué qu’il y avait le même dans le dessin animé Kuzco, l’empereur mégalo ! A l’époque, il fallait faire passer une balle en caoutchouc dans les cercles de pierre, utilisant uniquement ses coudes, genoux ou hanches, et en évitant de la faire tomber à terre ! Le jeu pouvait être joué pendant 2 à 3 jours ! S’apparentant plus à un rituel religieux qu’à un jeu, le capitaine de l’équipe perdante (ou gagnante selon les différents historiens) était d’ailleurs sacrifié aux dieux … Pour la symbolique, la balle lancée représentait le soleil et sa trajectoire, dont la course ne devait en aucun cas être arrêtée. Le sol, quant à lui, représentait les ténèbres.


Le reste du site est tout aussi exceptionnel ! Il y a pas mal de verdure, ce qui nous évite de cramer au soleil et on découvre plein d’autres ruines, parsemées sur ces 10km carré !

Le fameux cenote

Petit conseil : prévoyez de l’eau en masse et de bonnes chaussures ! Nous sommes vraiment heureuses d’être arrivées si tôt, car cela nous a valu certaines photos sans personne d’autre dessus, et une expérience de visite vraiment plus agréable ! Nous avons pris tous les recoins du site en photo tellement tout était magnifique, et je remercie d’ailleurs vraiment Fanny pour m’avoir pris en photo sur ce super site, moi qui était plutôt réticente ! Elle m’a poussée dans mes retranchements pendant ce voyage, alors merci bien copine !

Nous avons fait un petit craquage shopping et nous nous sommes toutes les deux achetées une bague aux motifs mayas. Surtout, n’hésitez pas à négocier ! Je pense que nous avons divisé le prix par 3 au moins !

Il y a vraiment beaucoup d’étals sur tout le site, tous plus colorés les uns que les autres ! Et à vrai dire je n’ai pas trouvé ça si dérangeant .. Ca faisait un peu vivre le site, ça y mettait de la couleur ! 

 

Après plus de deux heures sur le site, nous décidons de reprendre le collectivo ! Et quelles péripéties ! Ce n’est vraiment pas simple de se retrouver à la sortie du site .. Nous suivons donc le mouvement, et attendons un bon moment avant de voir en apparaitre un ! Chose marrante : Nous retrouvons la jeune fille avec qui on a voyagé à l’aller ! Une norvégienne qui voyage dans toute l’Amérique du sud ! Si jamais vous voulez la découvrir, son compte instagram est @hellesmil.